Hatikva School –

Nos axes d’enseignement

Nos axes d’enseignement

Hatikva n’est pas qu’une simple école. Jour après jour, nous mettons à jour nos savoirs et nos compétences afin de prodiguer à nos enfants un enseignement de qualité, mais également de leur permettre à se réaliser pleinement.

Grâce à nos approches aussi diverses que complémentaires, chaque enfant entre en contact avec des méthodes lui offrant de nouvelles perspectives cognitives, intellectuelles et comportementales.
Retrouvez les méthodes les plus actuelles, à la base de notre savoir et de nos enseignements pour vos enfants.

Méthode Neuroptimal

Neuroptimal est la méthode la plus récente et celle qui connait le plus de succès dans le Neurofeedback.
Celle-ci vous permet d’auto-réguler votre cerveau ou simplement, de développer les performances maximales de celui-ci.

Chaque être humain possède une activité électrique dans son cerveau liée à ses milliards de neurones.
Ceux-ci peuvent parfois connaitre des turbulences qui affectent l’activité cérébrale et engendrent des dysfonctionnements non exhaustifs tels que

  • ESPT (état de stress post-traumatique)
  • Anxiété & Dépression
  • Irritabilité
  • Lésions Cérébrales / AVC
  • Asociabilité
  • Autisme
  • Allergies
  • Douleurs
  • Epilepsies
  • Migraines & Maux de têtes
  • Trouble de l’attention & hyperactivité
  • Concentration & Mémoire
  • Colère
  • Trouble du langage (dyslexie, dyspraxie etc…)
  • Maladie de parkinson Addictions (cigarette, boulimie etc.…)
  • Anorexie

Comment sé déroule une séance ?

Vous êtes confortablement assis dans un fauteuil, vous écoutez de la musique, vous regardez un film …

Le praticien vous pose 5 capteurs sur votre crane qui vont permettre de calculer l’activité électrique de votre cerveau et ainsi prendre en compte les turbulences qui celui-ci peut avoir dans son fonctionnement normal.

Dès qu’une turbulence est captée, Neuroptimal déclenche une microcoupure de sons ou d’images qui vont informer le cerveau de ce dysfonctionnement afin de lui permettre de s’autoréguler.

Quels sont les résultats ?

Séance après séance, ces dysfonctionnements s’atténuent, ou disparaissent totalement avec à la clé un véritable état de bien-être.

Le nombre de séance Neuroptimal ne peut pas être défini à l’avance, cela dépend de la plasticité de votre cerveau.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre site internet http://newageinstitute.com, ou à nous contacter via le bouton ci-dessous.

Méthode Feuerstein

UNE METHODE DE MEDIATION HUMAINE

Le médiateur est la personne qui s’interpose entre l’enfant et le monde, qui interprète pour l’enfant ses expériences, qui réordonne, organise, regroupe, structure les stimuli auxquels l’enfant est exposé, en les orientant vers un objectif donné.
Et c’est cette médiation qui crée chez l’enfant la disposition à apprendre.

Quand il y a une déficience mentale, il y a blocage du passage de la médiation.
Sans médiation, pas de changement.

Selon Reuven Feuerstein, «Toute personne est capable de changement, quels que soient son âge, son handicap et la gravité de ce handicap. Les enfants différents ont simplement besoin d’un surcroît d’attention et d’investissement personnel.»

Cette théorie du changement et de l’apprentissage par médiation a donné naissance à des outils pédagogiques spécifiques : le programme d’enrichissement instrumental (Basic et PEI).

Des outils pédagogiques qui, à travers la médiation, s’appuient sur une attitude commune : valoriser l’enfant au maximum en évitant toujours de le mettre en échec.

LE PROGRAMME D’ENRICHISSEMENT INSTRUMENTAL

La méthode Feuerstein a forgé ses propres outils pédagogiques, basés sur un programme éducatif qui permet l’évolution et le développement des fonctions cognitives.

Ce programme est appelé :
«Enrichissement», parce qu’en inculquant des stratégies d’apprentissage et de réflexion, ce programme enrichit l’esprit.
«Instrumental», parce qu’il s’agit d’une série d’instruments – des cahiers d’exercices – destinés à susciter et à aiguiser des pré-requis cognitifs qui font défaut à l’enfant ou à l’adulte.

Chaque cahier d’exercices est conçu de façon à remédier à un dysfonctionnement cognitif spécifique.
Par exemple : une vision fragmentée de la réalité (l’enfant n’arrive pas à établir des corrélations entre les choses), une incapacité à faire des comparaisons, une impulsivité qui empêche l’enfant de réfléchir, un manque d’organisation, une orientation spatiale déficiente, une mauvaise appréhension du temps, etc…

UNE METHODE POUR QUELS APPRENANTS ?

Elle se pratique en classe et en individuel avec des populations diverses : qu’il s’agisse d’enfants à haut potentiel ou d’enfants ordinaires, ou bien d’adultes en formation continue et en entreprise.

Des études scientifiques ont montré que l’utilisation du PEI (Programme d’Enrichissement Instrumental pour les enfants à partir du niveau CM) – appliqué trois à cinq heures par semaine pendant deux ans a apporté des changements majeurs et durables dans les habitudes d’apprentissage et les schémas de pensée de ceux qui ont suivi ce programme.

Le PEI est aujourd’hui enseigné à de nombreux adultes, dans l’armée, dans l’industrie (formation, réorientation, réinsertion).

Méthode A.B.A.

A.B.A pour « Applied Behavior Analysis » soit Analyse Appliquée du Comportement

Le programme TEACCH (traitement et éducation des enfants autistes ou atteints de troubles de la communication associés), conçu en 1971, est un programme visant à modifier ou à développer certains comportements ou en appliquant des procédures expérimentalement démontrées par l’analyse des comportements. Il diffère de la méthode A.B.A, qui elle, est plus ancienne.

DESCRIPTION DE LA METHODE ABA

La méthode ABA est un programme de modification du comportement et de développement des compétences de l’enfant. Les apprentissages se présentent sous forme de séances courtes, durant lesquelles l’adulte intervient au début mais encourage l’enfant à faire seul et à trouver les réponses par lui-même, dans le but de gagner en autonomie.

Durant ces séances, selon son âge et son niveau de développement, l’enfant va apprendre les prérequis au niveau des apprentissages, à développer sa concentration et son attention, son intérêt, ses capacités langagières, sa communication avec autrui ou encore sa motricité.

Un point d’honneur est mis sur les compétences sociales, en particulier le langage réceptif et expressif.

L’environnement qui est créé se veut structuré, tout comme les techniques d’éducation employées. Cela permet à l’enfant de s’approprier des codes pour mieux se repérer  (pictogrammes visuels, repères spatio-temporels comme les photos et le Timer, emploi du temps détaillé de la journée d’école, tableau du comportement, aires de jeu, de travail, de regroupement).

L’ABA propose aussi des formes de communication alternatives (par pictogrammes visuels) afin d’amener l’enfant à communiquer de façon verbale.

L’adulte va valoriser les efforts de l’enfant via des encouragements, des félicitations lorsqu’il constate que l’enfant fait des progrès. Dans ces moments-là, suite à ses observations, l’adulte lui proposera également des « renforçateurs » (objets, activités que l’enfant apprécie particulièrement, encouragements…) Ces renforçateurs permettent à l’enfant de trouver des sources de motivation. La continuité éducative dans la sphère familiale est indispensable afin que l’enfant tire pleinement profit de cette méthode.
Ex : avoir les mêmes exigences (attendre que l’enfant formule une demande verbale avant de lui donner ce qu’il souhaite obtenir).

OBJECTIFS DE LA METHODE

Le but est de développer chez l’enfant/la personne des comportements sociaux adaptés ainsi que suffisamment d’autonomie personnelle afin d’évoluer dans son environnement familial, à l’école, en institution, dans la société en général.

AVANTAGES POUR LES ENFANTS QUI BENEFICIENT DE CETTE METHODE

Les enfants qui bénéficient de cette éducation structurée retrouvent des moyens pour exprimer leurs besoins, se faire comprendre. Ils comprennent que l’autre peut-être là pour les aider ou partager des moments plaisants.

Par ailleurs, on observe une baisse du stress et de « crises » potentielles puisque l’enfant sait ce qui l’attend dans la journée (via son emploi du temps) et trouve des repères qui le sécurisent et le rassurent. Il retrouve également une certaine confiance en lui puisqu’il comprend qu’il est capable d’effectuer certaines tâches.

PROFIL DES ENFANTS POUVANT BENEFICIER DE CETTE METHODE

Il n’y a pas que les enfants atteints d’autisme qui peuvent bénéficier de cette méthode.

En effet, cette dernière peut être proposée à des enfants qui manifestent diverses difficultés : de compréhension, d’attention, de communication sociale (pragmatique, c’est-à-dire formuler des demandes), de compréhension de certaines notions et concepts ou de comportement.

Il peut donc s’agir également d’enfants trisomiques ou présentant une déficience intellectuelle.

DES CHANGEMENTS REMARQUABLES AU SEIN DE L’ECOLE HATIKVA

Nous avons pu remarquer des changements positifs au sein de l’école Hatikva grâce à cette méthode.

Certains enfants sont parvenus à s’ouvrir aux autres, à entrer en communication avec l’autre de façon spontanée, sans écholalie, à avoir moins de TOCS lors de situations pouvant générer de l’anxiété.

Ils se sont adaptés au rythme de l’école et ont adopté des comportements adaptés où ils font preuve d’autonomie (par exemple se diriger vers son emploi du temps journalier, savoir exprimer ce qu’ils vont faire, à quel endroit).

Des enfants qui ne parlaient pas peuvent maintenant faire des demandes adressées, exprimer des besoins, partager des moments de complicité avec les autres.

Méthode Montessori

Une pédagogie positive basée sur la découverte du monde par l’utilisation sensorielle et l’observation.

Des séances structurées et un environnement organisé par domaines spécifiques (vie pratique, mathématiques, langage et art) permettant à l’enfant de se repérer, de motiver ses apprentissages et de mieux développer ses facultés motrices et intellectuelles.

Un matériel adapté et accessible afin de permettre d’encourager l’autonomie et la prise d’initiative de l’enfant. Les activités proposées permettent à l’enfant de se développer de manière active en agissant sur son environnement. Le matériel est disposé sur des étagères adaptées à la hauteur de l’enfant.

Il peut ainsi choisir entre les différents plateaux et expérimenter à travers la manipulation concrète.
Les présentations sont simples, épurées et claires avec un but défini pour favoriser le sentiment de compétence et de confiance.

Proposer un programme personnalisé et individualisé en fonction des besoins spécifiques de chaque enfant.
Faire confiance à l’enfant et croire au potentiel de chacun, ne pas le sous-estimer ou le surestimer.
Nous observons l’enfant ainsi que ses besoins afin de lui proposer des activités adaptées.
Nous avons pour objectif de toujours stimuler l’enfant avec bienveillance et créativité afin de favoriser les apprentissages.

Méthode Borel Maisonny

C’est une méthode utilisée en maternelle, CP et CE1, basée sur un ensemble de gestes ayant pour but de faciliter l’entrée dans le langage.

La méthode Borel-Maisonny utilise le canal visuel et corporel.
Il s’agit de gestes symboliques utilisés au cours de l’apprentissage de la lecture.  Il y a un geste pour chacun des sons simples et complexes. C’est une aide au déchiffrage.

Méthode PECS

PECS : « PICTURE EXCHANGE COMMUNICATION SYSTEM »

Le PECS est un système unique de communication alternatif et augmentatif développé aux USA en 1985 par le Dr. Andy Bondy, PhD, et Lori Frost, orthophoniste. Le PECS a d’abord été mis en œuvre avec des élèves d’âges préscolaires avec autisme au sein du « Delaware Autism Program ».

Depuis lors, le PECS a été mis en œuvre avec succès dans le monde entier avec des milliers d’apprenants de tous âges, ayant différents types de troubles, cognitifs, physiques, et des difficultés en matière de communication.

Les stratégies d’enseignement spécifiques et de renforcement, visant à mener les élèves de l’école à une communication autonome, sont utilisées tout au long du protocole.

Le protocole comprend également des procédures de corrections d’erreurs systématiques pour favoriser l’apprentissage en cas de difficulté. Les incitations orales ne sont pas utilisées, ce qui permet de développer la spontanéité dès le début de l’enseignement et permet d’éviter la dépendance aux incitations

LA METHODE PECS EN DÉTAIL

Le PECS se compose de six phases et commence par enseigner à l’apprenant à donner l’image d’un objet ou d’une action souhaitée à un « partenaire de communication » qui honore immédiatement l’échange, comme une demande, en donnant l’objet ou l’action souhaitée. Le système se poursuit en enseignant la discrimination des images et comment les mettre ensemble pour composer des phrases.

Dans les phases plus avancées, les élèves apprennent à utiliser notamment des prépositions, des adjectifs qualificatifs, à répondre à des questions et à commenter, etc.

L’objectif principal du PECS est d’enseigner la communication fonctionnelle. La recherche a montré que beaucoup d’apprenants utilisant le PECS développent la parole.

Depuis la création du PECS, le système a été mis en œuvre avec des personnes ayant par exemple les diagnostics suivants :

  • Syndrome d’Angelman
  • Aphasie
  • Apraxie / Dyspraxie
  • Autisme
  • Déficience cognitive
  • Retard de développement
  • Retard de langage

Méthode Singapour

En mathématiques, la méthode de Singapour a été créée dans le but d’offrir aux jeunes élèves la possibilité de mieux comprendre et apprendre.

En effet, les lacunes peuvent apparaitre dès le début de l’apprentissage, au primaire et cela peut aller jusqu’à un décrochage scolaire. C’est pourquoi cette méthode est utilisée dans nos classes du primaire afin que nos élèves aient de bonnes bases et que chaque étape soit acquise définitivement.

Quel est le principe de la méthode de Singapour ?

La méthode de Singapour consiste à donner une image aux problèmes de mathématiques pour mieux comprendre l’utilité et le fonctionnement de cette matière.

Les élèves visualisent d’abord un schéma ou un objet puis le remplace petit à petit par un chiffre.
Les quatre types de calculs sont appris dès l’entrée au primaire et dans les moindres détails pour ne pas revenir dessus au collège. Ils progressent lentement mais sûrement.

L’importance de la modélisation

Pour résoudre un problème, les élèves dessinent un schéma, souvent des barres de longueurs différentes. Ainsi, une situation qui pourrait sembler compliquée, même pour les plus grands, devient très facile grâce à cette méthode. Cela va énormément leur faciliter les choses quelques années plus tard, lorsqu’ils étudieront l’algèbre par exemple.

La mise en place du principe du « concret-imagé-abstrait »

Le principe est de passer d’une situation concrète à abstraite. Cela se fait en trois étapes :

  • Le concret
    on retient beaucoup plus de choses par le visuel et surtout les enfants.
    Pour comprendre, ils ont besoin de toucher, manipuler et voir l’objet.
    Pour cela, l’ enseignant doit remplacer les données d’un problème de mathématiques par un objet : cubes, bâtons, jetons, etc.
    Les élèves peuvent ainsi les manipuler comme ils le veulent.
  • L’imagé
    Ensuite, l’objet est remplacé par une image ou un schéma.
  • L’abstrait
    lorsque les enfants ont compris le principe, la situation mathématique peut être résolue par des chiffres, symboles et formules.

La méthode n’est en soit pas révolutionnaire car elle se base sur des recherches du monde entier, et plus particulièrement celles de Maria Montessori, Georges Polya, Jerome Bruner ou Célestin Freinet.

Des avantages non négligeables

  • L’acquisition de bases solides
    Les différentes situations sont résolues en profondeur, les élèves commencent les mathématiques dans de bonnes conditions.
  • le côté ludique et attrayant
    Manipuler des objets permet de donner du rythme à la leçon : les enfants sont plus attentifs.
  • La compréhension de tous les élèves
    Il n’y a pas de comparaison de niveau, ils peuvent tous y arriver. Ils assimilent mieux le rapport entre addition et soustraction puis multiplication et division.
  • La confiance en soi améliorée
    Le principe est d’encourager l’élève en difficulté et de ne pas lui coller une étiquette.

Méthode Forbrain

La méthode Forbrain repose sur la technologie Forbrain qui permet de faciliter le langage et l’apprentissage.

Forbrain est conçu pour modifier votre voix et donc la perception du message sensoriel sonore produit par la voix.

En agissant sur l’écoute, Forbrain intervient directement sur les mécanismes attentionnels impliqués dans toute forme d’apprentissage.

Forbrain agit sur cet éveil cortical en favorisant la transmission des fréquences aigues de la voix. Ces fréquences ont une fonction dynamisante extrêmement importantes puisqu’elles activent la très grande majorité des cellules sensorielles sonores qui stimulent votre cerveau.

« Bouchez-vous une oreille tout en marchant et vous verrez que vous perdez sensiblement l’équilibre. »

Par ailleurs, lorsque votre écoute est perturbée, votre cerveau n’est pas attentif aux sons que l’oreille transmet. Il faut donc réussir à capter son attention. Or, le cerveau est très sensible aux changements soudains qu’il n’arrive pas à anticiper. Vous ne prêteriez aucune attention au chien de la voisine qui aboie pour la centième fois. Inversement, vous sursauteriez si tout à coup ce chien poussait un simple miaulement !

Grâce à FORBRAIN, votre voix est transmise à votre oreille avec des changements soudains de contrastes agencés en fonction du timbre et l’intensité. 

Ces contrastes sont totalement imprévisibles. Bien qu’indolores, ils vont avoir pour effet de surprendre le cerveau qui va mécaniquement y prêter une attention particulière.

Le but de Forbrain est d’aider le cerveau à développer des mécanismes automatiques de détection du changement qui ont pour conséquence le renforcement de l’attention.

En renforçant les mécanismes d’attention, vous travaillez et améliorez également considérablement votre :

  •  Concentration
  •  Dynamisme
  •  Confiance en soi

Pourquoi utiliser Forbrain ?

Nous plaçons des écouteurs à conduction osseuse aux élèves et leur voix est retransmise 10 fois plus rapidement et de façon bien plus nette que par l’intermédiaire d’écouteurs classiques.

La voix est perçue modifiée grâce à un filtre dynamique. Il s’active au passage de certaines fréquences pour surprendre le cerveau et le maintenir en éveil.

En corrigeant la perception de sa voix, l’élève corrige de façon naturelle et instantanée la façon dont il parle.

Pourquoi utiliser Forbrain ?

Forbrain est équipé d’un filtre dynamique breveté qui éveille le cerveau et le rend plus attentif au message sensoriel.

Forbrain est conçu pour mieux percevoir sa propre voix et ainsi faciliter l’acquisition du langage. Il permet une meilleure prononciation et une plus grande fluidité verbale.

Forbrain permet de mieux intégrer le message verbal et ainsi développer la mémoire de travail particulièrement importante pour l’apprentissage. Celle-ci est primordiale pour lire et écrire correctement ou tout simplement pour tenir une conversation

Travail sur le language

Forbrain amplifie les sons fondamentaux du langage parlé et en favorise leur perception par conduction osseuse pour améliorer le langage et la communication.

En améliorant la communication dans son ensemble, c’est chaque aspect la composant qui est travaillé en profondeur :

  • Elocution et prononciation
  • Discrimination auditive
  • Fluidité verbale
  • Rythme et musicalité

Mémoire verbale

La mémoire verbale joue un rôle fondamental dans tous les processus d’apprentissage. C’est principalement notre mémoire à court terme également appelée mémoire phonologique qui nous permet de stocker l’information verbale pour l’analyser rapidement.

La mémoire verbale dépasse largement le cadre de la parole puisqu’elle est également fortement impliquée dans les processus de lecture et de pensée.
C’est ce qui nous permet de lire un texte et d’en déduire le sens pour y mettre la ponctuation et le rythme.
C’est également ce qui nous permet de tenir une conversation et un raisonnement.

La mémoire verbale est liée à la conscience articulatoire du geste vocal, c’est-à-dire à l’attention que l’on porte au message que l’on émet et que l’on reçoit.

Le filtre Forbrain accentue le rythme de la parole et la conduction osseuse en facilite son intégration, pour permettre de mieux retenir ce message.
La mémoire joue un rôle prépondérant dans l’apprentissage en général ce qui permet d’améliorer :

  • Mémoire de travail
  • Capacité de lecture
  • Capacité d’apprentissage

Méthode TEACCH

La méthode TEACCH est une méthode cognitive développée en 1966 aux États-Unis par Éric Schopler.

Le sigle « TEACCH » signifie « Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped CHildren » « Traitement et éducation des enfants autistes ou atteints de troubles de la communication associés », en français.

La méthode s’applique spécifiquement aux personnes porteuses de Troubles du Spectre de l’Autisme.
La méthode TEACCH a pour but de proposer aux personnes porteuses de TSA un environnement cadré, structuré et parfaitement adaptés.

Avec des repères temporels et visuels, l’espace est fait en sorte d’aider les personnes porteuses de TSA dans leur quotidien, mais aussi de leur permettre d’acquérir confiance et autonomie. L’objectif est donc de leur offrir tous les moyens possibles d’apprendre, de comprendre et de communiquer.

Proche de l’analyse fonctionnelle et de l’analyse comportementale appliquée, la méthode TEACCH permet à l’élève de l’école de développer son projet individuel au sein d’un environnement parfaitement adapté.

Méthode des alphas

Il s’agit d’une méthode de lecture phonique créée dans les années 2000 par Claude Huguenin et Olivier Dubois du Nilac

Cette méthode place l’enfant au centre de l’apprentissage en le rendant actif et autonome.
Cette méthode, ludique et efficace, réinvente le principe alphabétique sous une forme adaptée à l’imaginaire des enfants.

Claude Huguenin est spécialisée dans la remédiation des troubles du langage écrit. Depuis plus de vingt ans, elle prend en charge des enfants rencontrant des difficultés – parfois énormes – dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Le principe alphabétique réinventé sous une forme concrète et ludique adaptée à l’imaginaire des enfants

Au lieu de confronter les enfants au monde abstrait et arbitraire des lettres, on va leur raconter une histoire captivante, dont les héros sont les Alphas, ont des caractéristiques étonnantes : ils ont à la fois la forme des lettres et une raison d’émettre leur son. De plus, le nom de chaque alpha commence par la lettre qu’il représente.

Par exemple, monsieur O est un personnage tout rond qui adore faire des bulles bien rondes en poussant des « oooh ! » admiratifs.

Ainsi, tout en s’amusant, en nouant des relations affectives fortes avec ces personnages sympathiques d’un autre monde, les enfants vont rapidement et spontanément avoir le « déclic-lecture».
Une méthode de lecture complète, progressive et structurée
En outre, « Les Alphas », utilisés en grande section maternelle et CP, est une méthode de lecture complète, progressive et structurée qui tient compte des capacités cognitives de l’enfant.
Trois niveaux d’apprentissage conduisent les enfants à leur rythme vers une lecture habile et autonome, toujours avec le même plaisir et la même motivation.

Méthode Picker Loczy

La pédagogie Pickler-Lóczy (créée en 1947 à Budapest) repose sur un accompagnement respectueux et attentif vis-à-vis de l’enfant.

Cela se traduit par une relation privilégiée entre l’enfant et l’adulte qui lui accorde une attention toute particulière, lui garantissant une sécurité affective et un cadre rassurant.

L’enfant est considéré comme « comprenant », par conséquent un point d’honneur est mis sur la verbalisation (expliquer ce qui se passe à l’enfant, notamment lors des soins).

Enfin, la pédagogie privilégie le jeu libre et l’activité autonome afin que l’enfant écoute ses propres besoins.

Ainsi, l’adulte limite ses interventions dans le jeu et encourage, observe l’enfant à distance.

– AMANDINE CORNETTE
Educatrice de Jeunes Enfants sensibilisée à l’approche Picklerienne

Utilisation du VPI

VPI pour Vidéoprojecteur Interactif.

Au sein d’Hatikva, chaque classe est pourvue de vidéoprojecteur interactif.

Le vidéoprojecteur interactif est une solution interactive complète : il intègre une solution interactive au vidéoprojecteur. Ce matériel vous permet donc d’interagir sur l’image projetée à l’aide d’un stylet interactif, comme vous le feriez avec un TBI.